Le caillou blanc

“J’ai regagné mon espace, je me suis allongé sur mon lit avec mon bouquin sur ma poitrine et le parfum de Marie dans ma tête. J’ai laissé ma place vide, ce soir-là, au réfectoire. La parlotte était de circonstance. Mon brave infirmier me l’a dit plus tard; la Marthe allant de table en table saucer la bonne parole. Je me suis enivré de poésie toute la nuit. Chaque vers était un pansement à ma douleur physique. Le mot et le caillou sont semblables en ce sens qu’ils sont l’image même de la pureté.”

Ernest : personnage secret, au passé mystérieux, autour duquel tourne l’écriture de ce roman à l’atmosphère crépusculaire et ombrageuse. Oeuvre teintée de mélancolie, aux figures énigmatiques, où le présent s’efface devant les réminiscences du passé et les bribes de souvenir, Le Caillou blanc est de ces récits en forme de requiem, imprégné de regrets et d’interrogations sur la vie, dont on ressort transformé.

ISBN 978-2-900940-31-0

2 en stock

Avis des lecteurs

Aucun commentaire actuellement

Soyez le premier à laisser un avis