Didier Giroud-Piffoz

Au-delà d’une carrière professionnelle au service des Entreprises dans le secteur bancaire, Didier GIROUD-PIFFOZ a commencé à publier en 1973, à l’âge de 25 ans. De 1973 à 1983, ont été publiés un essai : « Le Sang et la Lumière » consacré à une procession pénitentielle corse, le Catenacciu de Sartène, et onze recueils de poésie, dont « Des Soleils Ivres » Prix Marie-Noël 1975.
Puis Didier Giroud-Piffoz s’est engagé, en 1984, avec son épouse Maeva, dans un combat humanitaire en Inde, qui a éclipsé toute velléité de création littéraire, un combat qui se poursuit encore aujourd’hui au travers de l’association REGARDS ET ALLIANCE, qu’ils ont créée en 1987 et qui travaille en faveur de lépreux (chirurgie reconstructrice, réinsertion), d’enfants handicapés (chirurgie, éducation) et de populations aborigènes (équipement, éducation, alphabétisation de femmes aborigènes).
« Une aventure essentielle - dira Didier -, qui nous a profondément enrichis et continue de nous enrichir. Car ces gens miséreux, rejetés par la société et souvent par les leurs, douloureusement touchés dans leur chair et dans leur sensibilité profonde, nous ont toujours accueillis avec une infinie tendresse. Ce sont eux qui donnent. Sans compter. Même s’ils n’ont rien. Même s’ils n’ont qu’eux.

Ses oeuvres

Fragments des cris

12,00 
View Book Ajouter au panier

Lettres d’amour d’un grand-père à ses petits enfants

22,00 
View Book Lire la suite